Retrait des panneaux publicitaires en zone rurale

 

 

Depuis lundi 13 juillet 2015, et suite à une restriction présente dans la loi « Grenelle de l’environnement » de 2010 qui devient effective à cette date, les bords de route en zone rurale (villes de moins de 10 000 habitants) vont avoir le droit à un peu plus d’air et moins de pollution visuelle.

En effet, plus de 600 000 panneaux publicitaires devront être retirés du bord de route, sous peine d’une amende pouvant aller jusqu'a  7500€ pour les entreprises concernées.

Les panneaux concernés sont ceux des publicités, pré enseignes et enseignes situés en bord de route en zone rurale. Seuls les panneaux relatifs à la vente et fabrication de produits du terroir, aux monuments historiques ou classés et aux événements culturels temporaires restent autorisés.

Cette nouvelle loi entrée en vigueur va ainsi permettre de nettoyer les bords de route et entrées de villages de ces panneaux souvent moches et gênants visuellement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Espérons seulement que les panneaux liés au terroir, aux monuments et aux événements culturels temporaires ne viendront pas recouvrir ces espaces fraîchement disponibles.

Pour les commerçants inquiétés par cette nouvelle loi, il sera toutefois possible de s’intégrer dans une signalétique mise en place et contrôlée par les communes, comme cela à été réalisé tout dernièrement à FLEURINES, ou la municipalité vient d'installer une signalétique adaptée, regroupant espaces publics, lieux importants et activités des principaux acteurs de la vie économique du village.

A noter d'ailleurs l'utilisation du même type de signalisation dans des communes proches, comme à Pont Ste Maxence.

Reste cependant a faire le "ménage" un certain nombre de panneaux ont été retirés, mais il subsiste encore les plus importants en taille et en laideur (dont un sur une zone classée).

La municipalité a toute autorité pour faire appliquer la nouvelle application de la loi, les sanctions sont prévues (jusqu'a 7500 euros).

Si l'implantation de cette signalétique était importante pour nos élus, c'est que la pression pour sauvegarder l'espace public de notre commune contre l'envahissement de la publicité sauvage était un problème que notre Association avait soumis à la municipalité.

Ceci à un coût pour les Fleurinois. Cet  investissement sera répercuté sur nos charges communales. Soyons  attentifs au respect de la loi, pas de passe droit.
Les acteurs économiques de notre village se doivent de respecter la législation en vigueur et contribuer à protéger notre environnement, élément que certains d’entre eux exploitent pour leur propre intérêt .   

 

LE HERISSON D'HALATTE   3, le FIEF  60700 FLEURINES 

© 2023 by Name of Template. Proudly created with Wix.com